Entretien à « Chroniques Hebdo » sur ma biographie de Reichstadt

Le lundi 4 octobre 2021, j’étais interviouvé par Wilson Pinto pour l’émission « Chroniques Hebdo », imaginée par des membres des Gilets jaunes constituants, pour évoquer mon dernier ouvrage, L’anticonspirationnisme mis à nu à travers l’imposture Rudy Reichstadt, publié aux éditions le Retour aux sources. Les Gilets jaunes constituants connaissent bien RR pour avoir tenté de l’approcher en décembre 2019 dans le quartier où se trouvaient ses locaux, épisode raconté dans l’ouvrage à la page 131, opération de harcèlement légitime qui l’avait aussitôt poussé à pondre sur son site de délation Conspiracy Watch un article diabolisateur typique de la mouvance anticomplotiste (AC). Dans cet entretien de deux heures nous passons en revue l’incroyable ascension de Rudy Reichstadt depuis 2005 jusqu’à son épanouissement prodigieux dans l’enfer du « grand reset« . Nous passons en revue les traits typiques du discours AC, traits systématiquement ignobles qui portent la marque de l’escroquerie intellectuelle en bande organisée. Car ce n’est rien d’autre sinon cela, la mouvance, le discours et les dispositifs AC ! En dix ans de fouilles dans ce fatras de poubelles de tailles et de profondeurs variées, je n’ai jamais pu trouver la moindre exception à cette règle. Cet entretien a été premièrement censuré par Youtube, France TV ayant fait valoir un « droit à l’image » bien chafouin puisqu’aucune vidéo ne s’y trouve diffusée. D’où le floutage de certaines illustrations…

Continuer la lecture de « Entretien à « Chroniques Hebdo » sur ma biographie de Reichstadt »

Émission sur le terrorisme en France + extraits censurés

Pas devant les caméras, du père de victime Patrick Jardin, l'un des rares livres sur les attentats du 13 novembre qui ose en attaquer frontalement la version officielle

Début février 2021, j’ai participé sur Radio Courtoisie en compagnie de Patrick Jardin à une émission consacrée au terrorisme en France depuis 2015. Patrick Jardin, qui a perdu sa fille Nathalie au Bataclan le soir du 13 novembre 2015, est l’auteur de « Pas devant les caméras », publié en septembre 2020 aux éditions Presses de la délivrance, dans lequel, à rebours de la plupart des auteurs d’obédience charliste, biberonnés aux droits de l’homme, l’antiracisme, et les ineffables promesses du vivre-ensemble, il dénonce sans concession l’attitude des autorités et des médias, avant, pendant, et après les attentats — d’où l’extrême difficulté à trouver un éditeur et l’omerta ou les ignobles coups bas médiatiques dont il a été victime. Il se concentre sur le Bataclan et le 13 novembre, mais l’analyse peut être étendue à tous les autres événements d’ampleur comparable qui ont endeuillé des familles françaises et d’ailleurs ces dernières années. Arrivé en retard à l’émission, j’y interviens moins que M. Jardin, mais j’aurais dû tout de même y figurer un peu plus si avant diffusion sur la toile, une âme frileuse, présidant aux destinées de cette radio pourtant beaucoup plus ouverte d’esprit que la moyenne, n’avait manié de façon grossière le ciseau de l’autocensure. Je saisis ainsi l’occasion pour rétablir, en les développant aussi complètement que possible, deux interventions purement factuelles en réponse à des questions d’auditeurs. J’y tiens d’autant plus que, patriote antiraciste convaincu, je ne voudrais pas donner l’impression d’une approche exclusivement « islamistophobe » — certains diraient « zemmourienne » — de ces événements. Je ne saurais tolérer d’être accusé de crier haro sur Mouloud, même si les médias m’y exhortent sans complexe du matin au soir, si Moché dans l’ombre est épargné alors qu’il n’a pas l’air non plus très franc du collier. Telle est en effet la règle sous tous les cieux à toutes les époques : pas d’hydre terroriste sans hydre marionnettiste, vers laquelle il est de notre devoir de pointer au moins un index formel, afin d’équilibrer la balance du jugement.

Continuer la lecture de « Émission sur le terrorisme en France + extraits censurés »

Le progrès dans tous ses états

Le progrès dans tous ses états

Au début de l’été 2019, nous sommes allés à la rencontre des Parisiens pour sonder leur opinion sur la notion de « progrès ». Nous leur avons posé à chaque fois les trois mêmes questions :

1) Que représente le progrès pour vous sur un plan personnel ?

2) Que représente le progrès pour vous au niveau de la société ?

3) Dans l’ensemble, pensez-vous que nous progressions ou que nous régressions ?

Continuer la lecture de « Le progrès dans tous ses états »

Entretien à Radio Courtoisie sur la guerre en Syrie

François Belliot sur Radio Courtoisie

En novembre 2018, J’étais reçu sur Radio Courtoisie pour évoquer pendant une heure et demie mon second volume de chroniques sur la guerre en Syrie, notamment consacrées à l’affaire Hamza el-Khatib de mai 2011, au massacre de Houla du 25 mai 2012, au massacre chimique du 21 août 2013, ou encore au massacre de Khan Chaykhoun du 5 avril 2017. Le point également sur l’actualité syrienne à la fin de l’année 2018. Je n’ai accédé au fichier que début juillet, d’où ce différé. A écouter jusqu’à 1h25.

Entretien avec Roland Dumas sur la crise syrienne et la politique étrangère de la France

Roland Dumas

Le 28 décembre 2013, nous avons eu l’occasion de nous entretenir longuement avec Roland Dumas, ancien ministre des affaires étrangères de François Mitterrand, sur la position de la France dans la crise syrienne et l’évolution politique étrangère de la France.

Continuer la lecture de « Entretien avec Roland Dumas sur la crise syrienne et la politique étrangère de la France »

Une interviou de Mère Marie-Agnès de la Croix

Marie-Agnès

Il y a un peu plus d’un an nous rencontrions la mère Marie-Agnès de la Croix, higoumène du monastère Saint Jacques le Mutilé, situé à Qara de la ville de Homs en Syrie, lors d’un passage à Paris. Résidant en Syrie depuis 1993, c’est une personne très bien informée sur les troubles qui ravagent ce pays depuis presque 3 ans. Nous nous sommes aperçu avec surprise en préparant cet entretien que le témoignage de cette personnalité était entièrement ignoré par les journalistes encartés. Plus généralement c’est le cas de toutes les personnalités chrétiennes de Syrie qui dénoncent massivement et souvent avec des mots très durs les mensonges répétés et quotidiens des médias de la zone OTAN. Nous avons même pu nous rendre compte que des consignes étaient données par les directions des grands médias pour empêcher que soit diffusée sa version des faits. En plus de donner une version très différente de ce qui se passe sur place, la mère Marie-Agnès dénonce un traitement médiatique unilatéral, partial, et tendancieux des événements de Syrie. La mère Marie-Agnès revient par ailleurs dans cet entretien sur la mort du journaliste Gilles Jacquier en janvier 2012, mort dans laquelle certains médias français (le magazine envoyé spécial par exemple) ont suggéré que sa responsabilité était engagée.

Continuer la lecture de « Une interviou de Mère Marie-Agnès de la Croix »