L’activité de Daech en France de 2015 à 2019 (synthèse)

Cet article est la synthèse de la base de données détaillant 34 opérations attribuables à Daech en France de 2015 à 2019. Il analyse la transition brutale de la propagande anti terroriste à la propagande anti Covid 19. Il met en lumière ce qui fait le propre des opérations non revendiquées et des opérations revendiquées par Daech. Parmi les opérations revendiquées, il rappelle ou révèle toutes les anomalies et coïncidences que plus de la moitié de ces opérations comportent. Il fait enfin le bilan des dispositifs et lois antiterroristes mis en œuvre pour lutter contre la menace des attentats terroristes.

Continuer la lecture de « L’activité de Daech en France de 2015 à 2019 (synthèse) »

L’activité de Daech en France (base de données)

Introduction

Ceci est une base de données concernant les meurtres et exactions attribuables à des « combattants de l’EI (alias Daech) » en France entre le 25 mai 2013, date d’une tentative de meurtre au couteau à la Défense, et le 3 octobre 2019, date de l’assassinat de quatre fonctionnaires de police à la préfecture de police de Paris. En tout une trentaine affaires sont passées en revue.

Elles sont réparties, grosso modo, dans la période correspondant à l’expansion foudroyante de l’organisation EI en Irak et en Syrie à partir de juin 2014, jusqu’à son éradication officielle fin mars 2019.

Cette liste comprend à la fois les nombreuses affaires attribuées, à tort ou à raison, à des « loups solitaires » prétendument pilotés par Daech, et celles plus rares impliquant de nombreux participants, et une logistique incomparable, au premier chef la tuerie de Charlie Hebdo du 9 janvier 2015 et les attentats du 13 novembre 2015. Disons-le d’emblée, si ces deux énormes affaires paraissent s’inscrire dans un continuum, elles représentent des singularités sui generis.

Continuer la lecture de « L’activité de Daech en France (base de données) »

La bibliothèque d’Amedy Coulibaly

Amedy Coulibaly et ses quatre romans

Introduction

Le présent article, comme celui consacré à Lassana Bathily, le faux héros de l’Hyper Cacher, est un peu le fruit du hasard. On défriche dans une direction, et soudain on tombe sur un belvédère inattendu – en l’occurrence des plus surréalistes – qui retient l’attention et fait naître le besoin de brosser un tableau aussi détaillé que possible de ce qui s’étend sous nos yeux. C’est Astrid de Larminat, journaliste au Figaro, qui la première, le 12 janvier 2015, dans un article intitulé « Pennac et Nothomb dans la bibliothèque de Coulibaly » a attiré l’attention sur ce qu’on pourrait appeler la « bibliothèque d’Amedy Coulibaly », du nom de l’assassin de Clarissa Jean-Philippe à Montrouge le 8 janvier, et du preneur d’otages de l’Hyper Cacher le 10 janvier. Deux mois plus tard, le 20 mars, Alexis Kropotkine, sur son site le greffiernoir.com, a approfondi la réflexion dans un article intitulé : « Une créature de rêve de Patricia Highsmith dans la vidéo de revendication avec Pennac et Nothomb ». J’ai trouvé cette histoire fascinante et il m’a semblé qu’il restait des choses à en dire.

Continuer la lecture de « La bibliothèque d’Amedy Coulibaly »

L’instrumentalisation des lois antiterroristes (1/2): Dieudonné

Introduction : Lois antiterroristes votées depuis décembre 2012

Avant d’analyser ce qu’on pourrait appeler la double-affaire Dieudonné, un rappel historico-juridique est indispensable. Depuis le début des années 2010, précisément à partir de l’affaire Mohamed Merah – abattu par le RAID le 22 mars 2012 – la France s’est dotée de toute une volée de lois visant à prévenir le terrorisme et son apologie. En décembre 2012, est votée une loi qui permet de juger les ressortissants français ayant participé à des infractions terroristes à l’étranger. Cette loi prolonge jusqu’en décembre 2015 la disposition temporaire autorisant la surveillance dans un but préventif des données de connexion (internet, géolocalisation, factures détaillées de téléphone). En avril 2014, pour lutter contre le basculement de centaines d’individus dans l’engagement radical violent, le plus souvent en lien

Continuer la lecture de « L’instrumentalisation des lois antiterroristes (1/2): Dieudonné »

Le conte de fées nauséabond du « héros de l’Hyper Cacher »

Je vais revenir dans le présent article sur le parcours de l’homme qui fut présenté comme le « héros de l’Hyper Cacher » début janvier 2015 : un Malien sans papiers de 25 ans, à peu près analphabète, du nom de Lassana Bathily. Comme je me trouve en train de compiler toutes les attaques en France attribuables à et/ou revendiquées par l’EI depuis 2014, je suis fatalement tombé sur le morceau de bravoure de Lassana Bathily dans l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes, le musulman qui a sauvé des vies juives. Il s’avère finalement qu’il s’agit pour sa partie la plus essentielle d’une histoire qui a été promue, déformée, et amplifiée pour les besoins d’un certain storytelling que médias et politiques, et les organisations communautaires juives qui les influencent, souhaitaient diffuser dans l’opinion mondiale, alors que l’émotion était à son comble.

Continuer la lecture de « Le conte de fées nauséabond du « héros de l’Hyper Cacher » »

La relation France/Arabie saoudite du point de vue de la défense et de la sécurité

France Arabie saoudite

Transcription et vidéo d’une intervention lors d’un colloque organisé par l’Académie de Géopolitique de Paris sur le thème de la « Nouvelle diplomatie française » le 2 septembre 2016. Sont analysées ici les relations entre la France et l’Arabie saoudite du point de vue de la défense et de la sécurité.

Continuer la lecture de « La relation France/Arabie saoudite du point de vue de la défense et de la sécurité »

Quand les médias instrumentalisent les massacres

massacres Syrie

Les trois événements importants que je vais passer en revue dans la suite de ces chroniques (*)  sur la guerre en Syrie, sont mis en évidence dans les chronologies retraçant la crise syrienne réactualisées à intervalles réguliers par les médias de masse.

Ces chronologies, souvent publiées sous la forme de frises, s’inscrivent dans le droit fil de tout ce que les médias publient depuis le début de la crise en mars 2011, à savoir qu’elles sont organisées et présentées de façon à donner l’impression d’un inexorable mouvement de libération de tout un peuple contre les dérives sanglantes d’un « abominable dictateur ». Continuer la lecture de « Quand les médias instrumentalisent les massacres »

L’attentat de La Belle en avril 1986, 1er casus belli contre la Libye de Kadhafi (1/3)

La Belle

Après s’être penché sur l’incident de Mukden de 1931, l’affaire Thornton de 1846, et l’assassinat du président Boudiaf en 1992, l’Observatoire Des Mensonges d’État s’intéresse à l’attentat de la discothèque la Belle survenu dans la nuit du 5 au 6 avril 1986 à Berlin-ouest, qui eut pour conséquence le bombardement de la Libye par les États-Unis 10 jours plus tard. Au vu de la complexité de l’affaire, l’ODME divisera son étude en trois parties qui seront publiées sur trois week-ends. Dans cette première partie, nous racontons l’attentat, l’expédition punitive étasunienne subséquente, et nous replaçons l’événement dans son contexte historique. Continuer la lecture de « L’attentat de La Belle en avril 1986, 1er casus belli contre la Libye de Kadhafi (1/3) »